La tour One, la plus haute des Etats-Unis. Ça n’a l’air de rien, mais pour prendre la photo, il a été nécessaire de repérer le petit jardin public surélevé, dissimulé au milieu des travaux, d’avoir dans le sac l’objectif adéquat (10 mm, à New York, il va pas mal servir), de choisir une position offrant le meilleur compromis entre déséquilibre (penché au-dessus de la rambarde), sécurité (pas trop penché quand même !) et confort (où comment cadrer horizontal quand on est pas stable du tout). Enfin, être patient et attendre que les nuages se dissipent, ce qui a été incroyablement rapide. En moins de 10 minutes, le ciel totalement bouché s’est transformé en un beau ciel bleu.

Avec la camionnette de la police New-Yorkaise au premier plan et la tour cadrée selon la règle des tiers, je pense que c’est un cliché qu’aurait approuvé Eric Legrand :o)