J’écris le dernier article du voyage de retour à Paris, après 13h20 de vol, pour conclure un trop court séjour. Il parait que 3 ou 4 jours suffisent à faire le tour complet de Singapour : rien n’est plus erroné ! En 10 jours, je suis loin d’avoir tout visité. Je n’ai vu qu’un seul musée, et n’ai exploré ni Palau Ubin, ni Fort Canning, ni MacRitchie.

Botanic Gardens : il vaut mieux ne pas s'appuyer sur certains arbres

Botanic Gardens : il vaut mieux ne pas s’appuyer au tronc de certains arbres

Je n’ai jamais aussi bien mangé, ni autant appris en prenant le taxi. Contrairement à Paris, il semble qu’à Singapour, les chauffeurs de taxi ne peuvent pas s’empêcher de discuter avec leurs clients. Lorsque cela transforme la course en jeu culturel sur les monuments croisés en chemin, tant mieux !

Buddha Tooth Relic Temple : le temple abrite dans un reliquaire en or l'une des dents de Bouddha

Buddha Tooth Relic Temple : le temple abrite dans un reliquaire en or l’une des dents de Bouddha

Visiblement, les Singapouriens sont très fiers de leur pays et du chemin parcouru en 50 ans. Ca se comprend aisément quand on voit à quel point la ville est moderne tout en restant agréable à vivre. Chaque bloc d’immeuble dispose de son propre food-court et de ses propres supermarchés, ce qui en fait un petit village autonome, et au lieu d’être concentrée autour d’un centre historique, la ville est très étendue, où que l’on soit, cela donne une sensation d’espace. Contrairement à Hong-Kong, où l’urbanisation se concentre sur une surface réduite, Singapour est une ville aérée et dotée de très nombreux espaces verts.

Clarke Quay

Clarke Quay

Une fois que l’on a accepté de transpirer beaucoup tant que l’on ne connait pas les accès climatisés permettant de traverser la ville, que beaucoup de jeunes chinois arborent des coiffures pour lesquelles un français assignerait son coiffeur en justice, et que l’on puisse croiser des jeunes femmes prénommées « Charlemagne », c’est certainement un endroit fantastique où vivre et sortir.

point-interrogation

Et maintenant, quelle destination pour le prochain voyage ?