A quelques minutes de Garmisch, la Gorge de la Partnach (« Partnachklamm ») est LA visite à ne pas manquer. Il s’agit d’une faille très étroite et profonde, traversant le massif montagneux. Une étroite corniche a été aménagée à flanc de rocher au début du 20ème siècle, et permet d’avancer le long de la Partnach, dont le flot recueille les eaux de ruissellement.

L'entrée de la gorge est encore facilement praticable

L’entrée de la gorge est encore facilement praticable

Les rayons du soleil n’atteignent que rarement le fond de la gorge, et la température y est facilement 4 à 5 degrés inférieure (au moins !) à celle qui règne dans la vallée. D’ailleurs, alors que la température est particulièrement élevée pour la saison, au plus profond de la Partnachklamm, une épaisse couche de glace couvre la rambarde, et des grappes de stalactites d’eau gelée, parfois longues de plusieurs mètres pendent des roches en surplomb.

Partnachklamm_15

La progression n’est pas des plus facile (moins d’un mètre quatre-vingt de hauteur sous la voûte taillée dans le rocher, froid glacial, passages particulièrement sombres et étroites, gouttes ruisselant des parois), mais le spectacle est époustouflant.

Partnachklamm_09

Plus l’on avance, plus il fait froid, et plus le torrent est rapide et bruyant. Lorsque l’hiver est aussi rigoureux qu’il est supposé l’être en Bavière, les roches croulent sous la glace et le spectacle doit être encore plus impressionnant.

Partnachklamm_06

Il faudra absolument refaire cette visite un hiver prochain, lorsqu’il fera « vraiment » froid, et avec davantage de matériel photographique (et un bonnet !)