Après avoir torpillé le buffet du petit déjeuner, le programme du jour est validé. Il est assez chargé, puisque nous allons remonter à pied jusqu’à Josefov, l’ancien ghetto juif, en traversant Nové Mesto -la « Ville Nouvelle », en passant par la place Wenceslas -les « Champs Elysées de Prague, puis en effectuant un détour par la Synagogue de Jérusalem, dont le guide indique que l’intérieur ne compte pas un centimètre carré qui ne soit minutieusement décoré.

A Prague aussi l'art contemporain revêt parfois des formes assez surprenantes

A Prague aussi l’art contemporain revêt parfois des formes assez surprenantes

En chemin, nous rajoutons de nombreuses haltes à notre programme :

La première à l’hôtel de ville de Nové Mesto, qui date du 14ème siècle. J’avais déjà évoqué cette tradition propre à Prague, consistant à défenestrer ses adversaires politiques : c’est dans ce bâtiment qu’elle fut inaugurée, en 1419.

Hotel de ville nove mesto_2015_01

Nous avons ensuite poursuivi par l’église Saint-Ignace, de style typiquement baroque, où l’office vient juste de se terminer, puis par la place Wenceslas, où finalement nous ne nous sommes pas attardé. C’est en effet vraiment très proche des Champs Elysées, la comparaison est bien trouvée : des boutiques de souvenirs de pacotille, des fast-food et une foule assez dense éclusant bière sur bière à 10h du matin. Nous reviendrons peut être pour voir les immeubles les plus remarquables si nous avons le temps.

Façade de la Synagogue de Jérusalem

Façade de la Synagogue de Jérusalem (avec beaucoup de déformation due à l’objectif grand angle et au manque de recul !)

Pour finir, la Synagogue de Jérusalem, dernière étape avant le quartier Juif, s’avère fermée (un panneau annonce que la synagogue est fermée en hiver. Nous sommes le 8 novembre. Visiblement, l’hiver commence plus tôt en République Tchèque !). Dommage.

La Tour Jindrisska se devine derrière les arbres

La Tour Jindrisska se devine derrière les arbres