Le beau temps sur la capitale est un bon prétexte pour profiter des animations de rentrée : expo de photographies sur l’esplanade des Invalides (plus exactement, il s’agit des « Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine », et visiblement, faire des photos contemporaines signifie photographier des nus, ou des crânes, rien d’autre. Je n’ai pas trouvé ça terrible -écrit l’auteur d’un blog qui poste des photos de vacances à moitié floues et se permet de critiquer les pros).

Invalides 150926

Ceci n’est pas une photographie contemporaine

Par contre, l’aménagement des voies sur berge devenues piétonnes sur la rive gauche est très réussi. Il y a des bancs, des plantes, des animations pour les enfants, des expos temporaires et plein de cafés où les serveurs font la gueule (obligé, sinon, c’est pas Paris !). Il faudrait aménager de la même manière les deux rives sur tout le parcours urbain de la Seine, cela deviendrait vite une promenade incontournable.

Seine 150926_03

Et au retour, puisque chez Ladurée tout le monde fait la gueule, personnel comme clients (ils se sont tous donné le mot aujourd’hui !), une glace chez Gröm fera très bien l’affaire (uniquement des glaces italiennes à base de produits naturels, largement au niveau de Berthillon).