Puisqu’il fait beau, autant rester dehors et retourner à Brooklyn, où nous avons été séduit par l’ambiance et la tranquillité du quartier. Cette fois, nous dépassons Brooklyn Heights (le quartier qui borde l’East River) pour pousser jusqu’à Prospect Park et Park Slope (les pentes du parc).

Bien que moins grand que Central Park, Prospect Park développe quand même plus de 2 kilomètres carrés ! Dans les rues environnantes, de nombreuses maisons typiques (les « Brownstones »). Détail amusant : d’une rue à l’autre, les maisons, construites par des architectes différents, ont des styles légèrement différents, mais dans une même rue, elles sont toutes rigoureusement identiques, seule la couleur permettant de les distinguer.

Park Slope Brownstones

Le quartier est clairement moins « chic » que Brooklyn Heights, mais à voir le nombre d’agents immobiliers et de maisons en rénovation, cela pourrait changer. D’autant plus que pour New York, les prix dans ce quartier calme, en hauteur et bordé d’un grand parc, sont plutôt doux (à environ 8.000 euros le mètre carré, il faut quand même compter 1,5 à 2 millions pour acheter une « Brownstone » qu’il faudra lourdement rénover)

Je crois que Brooklyn est définitivement notre quartier favori.

La journée a également été prétexte à adopter le mode de vie américain : pancake et sirop d’érable au petit-déjeuner (les cafés, au format « mug d’eau chaude » et dont on peut se resservir à volonté étaient déjà bus)

Breakfast

Et burger au dîner (hamburger bio de chez Bareburger, à composer soi-même, un régal !)

Diner