Rapide promenade au sud de Brooklyn, à environ 1 heure de métro du centre de Manhattan, sur Coney Island et Brighton Beach ; Rapide, parce qu’il faut reconnaitre que ce n’est pas très intéressant.

ConeyIsland01

Le principal centre d’intérêt est le Luna Park, et nous ne sommes pas volontaires pour monter dans les manèges, dont certains sont visiblement conçus pour imprimer au corps humain un mouvement assez similaire à celui que connait la salade dans le panier à salade. Par ailleurs, le grand huit (le « Cyclone ») est franchement décati. J’ai même cru qu’il était laissé là, à rouiller, comme un souvenir du passé, jusqu’à ce que Matt nous indique qu’en fait, non, il est juste fermé temporairement pour révision. Quand on voit l’engin, le vrai courage, c’est d’oser monter sur ce bazar rouillé, pas d’aller se faire secouer dans tous les sens !

ConeyIsland02

Devant le parc d’attraction, la plage doit s’étendre sur 2 ou 3 kilomètres, et mène à son extrémité Est à une partie de New York où une importante communauté russe s’est regroupée.

De part et d’autre de la rue centrale, surplombée par les voies aériennes du métro, d’innombrables boutiques s’entassent. Les enseignes sont écrites en caractères cyrilliques, et parfois aussi en anglais, et l’on peut trouver de nombreuses pâtisseries russes.

ConeyIsland03

Amusant, dans la rue, toutes les personnes que nous croisons parlent russe. S’il n’y avait le vacarme incessant du métro au-dessus de nos têtes, et les voitures le long des trottoirs, on pourrait presque oublier que nous sommes à New York.

Lorsque l’on tourne le dos à la plage, le paysage est moins « estival »

ConeyIsland04