La tour de Tokyo est un peu plus haute que la tour Eiffel, puisqu’elle culmine à 333 mètres de haut. Pourtant, sa base occupant une surface extrêmement réduite et le complexe commercial logé entre ses 4 pieds la font paraitre bien moins impressionnante que notre symbole national.

Il faut dire que la Tour de Tokyo, quoi que plus haute, est effectivement une structure nettement plus légère que la Tour Eiffel. Cette dernière est pourtant d’un poids très peu élevé : 10.000 tonnes. La Tour de Tokyo fait beaucoup mieux : 4.000 tonnes seulement.

Détail amusant : la Tokyo Tower ne compte que 2 étages, le premier à mi-hauteur, et le second tout en haut de la tour. Pourtant, certaines des babioles vendues dans les boutiques de souvenir et estampillées « Tokyo Tower » présentent clairement un profil caractéristique et 3 étages au lieu de 2. Bizarre (on ira pas jusqu’à prétendre que les ouvriers chinois qui fabriquent les porte-clés ont recyclés d’ancien moules, mais on le pense très fort).

Nous l’avons vu, mais nous nous sommes abstenus de monter au sommet. C’est cher, et après la Tour Mori et la Skytree Tower, cela ne présente, à notre avis, pas beaucoup d’intérêt.

Tokyo Tower 01