En 2009, j’avais négligé ce quartier, situé plus au nord de la ville, y allant trop tard pour visiter tous les temples intéressants. Cette année, l’oubli est réparé. De plus, je ne sais pas si c’est lié à la situation du quartier -plus au nord et en hauteur par rapport au centre ville, mais dès mon arrivée je remarque que beaucoup de cerisiers sont encore en pleine floraison. Peut être est-ce tout simplement dû au fait que Yanaka vit à son rythme, visiblement plus lent que celui des quartiers animés et ultra-modernes du reste de Tokyo.

Yanaka 2014 01

Même si les petites boutiques de la rue commerçante « Yanaka Ginza » sont avant tout destinées aux touristes, je note que tous les habitants semblent se connaitre. Ils arrêtent les vélos et prennent le temps d’échanger quelques mots lorsqu’ils croisent une connaissance, ce qui arrive apparemment à chaque coin de rue. C’est décidément le quartier le plus calme et reposant que j’aurais visité, et comme il compte presque autant de temples que de portes, c’est un quartier où il faut prendre le temps d’explorer.

Honte : je m'aperçois que j'ai pris exactement la même photo en 2009...

Honte : je m’aperçois que j’ai pris exactement la même photo en 2009…

Parmi les visites conseillées : le temple Jyomyoin, et ses statues de Jizo. Le temple a été fondé en 1666. En 1876, le responsable du temple a décidé d’y ériger 1.000 statues de Jizo, déité protectrice des enfants. Après l’avoir effectivement fait, il a décidé de revoir son objectif à la hausse et de dresser dans le temple 83.000 statues supplémentaires ! J’ignore s’il y en a vraiment au total 84.000 dans la cour du temple, mais clairement, le nombre est considérable.

Jyomyoin 02