L’hôtel étant très bien situé, c’est l’occasion d’en profiter pour traverser à pied notre quartier. En particulier, pour rejoindre la Tour Mori, distante d’un kilomètre et demi, en passant par le cimetière d’Aoyama (le plus grand de Tokyo). Je crois que c’est un endroit plutôt délaissé des touristes, et c’est bien dommage, car il fait frais sous les branchages et les cerisiers n’y sont pas moins nombreux que dans les parcs de la ville.

Cimetiere Aoyama 2014 02