L’hôtel est très bien situé, en plein centre de Kyoto, et plus encore que nous ne l’imaginions. Pour commencer la journée, un tour au marché alimentaire Nishiki, à quelques rues de là. Le marché prend place dans une rue couverte, et de tous ceux dans lesquels je me suis promené jusqu’à présent lors de mes voyages à l’étranger, c’est sans hésitation celui qui vaut le plus la visite.

Nishiki market 01

Les étals regorgent de produits alimentaires, certains familiers, d’autres totalement impossibles à identifier pour un européen… et certains trop bien identifiables (la sucette de poulpe, on va s’en dispenser). Outre la variété des produits, ce qui est remarquable, c’est la propreté et le soin avec lequel les boutiques sont mises en valeur. C’est tout autant un marché qu’une magnifique vitrine de tout ce que le Japon offre en matière de gastronomie. Et, cerise sur le gâteau, les commerçants ne se font pas priés pour offrir aux nombreux touristes de goûter la marchandise.

Nishiki market 03

A côté des temples, le marché Nishiki est « la » visite à ne pas louper en passant à Kyoto. Sans surprise, les français sont nombreux parmi les échoppes (les musées et la nourriture -culture et gastronomie- c’est ce qui doit nous intéresser le plus, que l’on soit chez nous ou à l’étranger)