Le Kofuku-Ji est un temple, qui s’est agrandi au cours du temps, pour compter à son apogée jusqu’à 175 bâtiments. Parmi ceux qui sont encore visibles aujourd’hui, impossible de manquer la pagode à 5 étages construite en 730 (et totalement restaurée en 1426 d’après les explications fournies sur le site), dont la hauteur de 50 mètres en fait la seconde plus haute pagode du Japon.

Après cette photo, je me suis fixé comme objectif de réaliser uniquement des clichés sans aucun touriste au milieu de la vue.

Après cette photo, je me suis fixé comme objectif de réaliser uniquement des clichés sans aucun touriste au milieu de la vue. J’ai du méchamment ruser.

Certains autres bâtiments présentent des expositions, notamment des statues qui ornaient le temple, malheureusement, comme souvent au Japon, il faut la plupart du temps se contenter d’un nom et, avec de la chance, d’une courte explication en anglais. N’étant par ailleurs pas familier du tout avec le bouddhisme, son histoire et ses codes, j’ai assez vite quitté l’intérieur des bâtiments pour profiter plutôt du parc et de l’architecture des constructions encore debout.

Kofuku-Ji 01