Après le Château à l’est, l’aquarium à l’ouest, et puisque le quartier de Dotonbori où nous logeons est au sud, reste à explorer le nord : direction Umeda Station. Cependant, il faut préciser un peu. Osaka, c’est grand comme deux fois Paris (pour 2,6 millions d’habitants), et avec la banlieue, cela fini par ne plus former qu’une grande conurbation avec Kyoto et Kobe, alors lorsque nous nous déplaçons du sud au nord ou à l’ouest de la « ville », il faut surtout comprendre « du centre ville comprenant les principales attractions touristiques ».

Pour schématiser un peu, la Gare de Namba, proche de l’hôtel, est « au sud du centre ville », et la Gare d’Umeda, 3 kilomètres plus au nord, est toujours en centre ville.

Umeda, c’est l’antithèse de Dotonbori : le second est un capharnaüm de ruelles et de petites boutiques, le premier est un quartier d’artères commerçantes, de buildings et de boutiques de luxe. C’est aussi autour d’Umeda que se trouvent les principaux grands magasins de la ville.

Notamment, « Hep Five« , le grand magasin incontournable d’Osaka, et ses centaines de marques de vêtements branchées (et son cachalot en polystyrène rouge, grandeur nature, suspendu dans l’atrium). Trop dangereux de traîner dans les rayons, c’est un coup à revenir avec un excédent de bagages et un portefeuille à sec dès le deuxième jour de voyage. Par contre, hors de question de louper la grande roue posée sur le toit du magasin, dont les 75 mètres de diamètre permettent de jeter un coup d’oeil sur le quartier ultra moderne, depuis les hauteurs.

Hep Five rooftop big wheel

Visiblement dans cette ville, on aime bien les grandes roues.