On dit que l’île principale à la forme d’un papillon, posé entre l’océan atlantique et la mer des Antilles… Pointe-A-Pitre est pile au milieu, à la jonction des deux parties de l’ile (sous le « u » de la carte ci-dessous, que j’emprunte à Google Maps).

Guadeloupe (via Google Maps)A l’ouest : la Basse-Terre, dont une grande partie compose le parc national de la Guadeloupe, à la forêt dense, au relief escarpé. Le volcan de la Soufrière est au sud de la Basse-Terre.

A l’est : la Grande-Terre, qui concentre la quasi-totalité des hôtels, dont le relief est plutôt plat, et dont toute la côte sud est une succession de plages et de cocotiers (et au sud, les Saintes et Marie Galante, qui sont administrativement rattachées à la Guadeloupe, tout comme la Désirade. Wikipédia explique cela très bien).

Pour ce premier week-end, je me fixe comme objectif de commencer par le tour de la Basse-Terre, samedi, puis le tour de la Grande-Terre, dimanche. Rien de tel pour découvrir l’île en un minimum de temps et essayer de voir un maximum de paysages.