Cours photo (bis)

Posted on 24 juillet 2017

Nouveau cours de photographie, toujours en passant par Graine de Photographe, cette fois avec Eric Legrand. Le thème du jour est « Architecture Urbaine », un sujet qui s’impose avant mon prochain départ pour New York.

L’approche d’Eric est très scolaire : en plus d’essayer de trouver un sujet intéressant à photographier et de se concentrer un minimum sur les réglages adéquats à mettre en oeuvre, il faut respecter le sujet imposé par les exercices (gestion des différents plans, construction d’une série…). Ça ne correspond pas vraiment à ma pratique (je ne suis pas pro, je ne fais jamais 10 photos du même immeuble !), et alors que le cours se déroule à La Défense, l’endroit ne m’inspire vraiment pas (c’est pourtant le lieu parfait pour un cours sur l’architecture urbaine, mais le fait d’y avoir travaillé de nombreuses années me rend ces immeubles parfaitement détestables).

Bref, là, je manque totalement d’inspiration, et alors que les exercices s’enchaînent, je ne dois pas prendre plus d’une trentaine de photos, toutes exécrables de mon propre avis. Par contre, pour apprendre, la méthode d’Eric fait ses preuves. D’autant plus qu’il n’est pas tendre lorsqu’arrive le moment de visualiser tous ensembles quelques unes des photos réalisées par les élèves. Nul doute que je retiendrai les nombreux conseils dispensés durant le cours.

Au final, j’en extrait quand même quelques unes d’a peu près correctes (dont les 2 premières de cet article). Certains élèves ont produit de très bons clichés, imaginatifs et aux compositions très soignées, c’est pourquoi après le cours, je retourne faire des photos. Cette fois, pas d’exercice, j’ai tout le temps souhaité pour retourner me promener parmi les immeubles, et j’emprunte à mes camarades du jour quelques uns de leurs cadrages et de leurs bonnes idées.

Cours photo

Posted on 4 juin 2017

Cours de photographie chez Graine de photographe avec Alexis Anice, sur le thème du portrait. Ca fait un moment que j’attendais une occasion pour m’y inscrire. Il n’y a pourtant pas beaucoup de portraits sur ce blog (quasiment aucun en fait), mais pourtant, photographier les gens, c’est quand même à mon avis plus intéressant que photographier les arbres et les maisons.

Passionnant ! En 3 heures de conseils précis et de mise en pratique, j’ai eu l’impression de beaucoup progresser. Sans compter les éclats de rire avec les autres participants, dont certains ont réussi ce que plus personne ne croyait possible (moi le premier, ainsi que ceux qui détiennent dans un coffre-fort les photos de « Youri le cosmonaute » -ils se reconnaîtront) : réaliser des clichés sur lesquels je n’ai pas l’air du cousin souffrant d’un désordre mental sévère.

Il n’est pas évident du tout de jouer les modèles, surtout que, très clairement, chacun des 7 participants au cours préférait nettement être derrière l’objectif plutôt que devant, mais il semble bien que notre intérêt commun pour la photo et les premiers éclats de rire aient rapidement brisé la glace. Et en ce qui me concerne, c’était très amusant entre deux portraits plus classiques de demander à Patrice de prendre un air menaçant et à Elisa (sur la photo qui illustre l’article) un air terrorisé. Même si au final, ils étaient hilares tous les deux.

Je ne suis pas sur que les cours sur la photo d’architecture ou la photo de nuit seront aussi fun.

Elisa014

Portobello Road

Posted on 4 juin 2017

On a dit journée marchés aux puces, alors après Camden Town, direction Notting Hill et  Portobello Road.Portobello Road01C’est clairement bien plus « sélect », et d’ailleurs les vendeurs mettent davantage en avant un côté « antiquaire », plutôt que l’ambiance « souk » qui prévaut à Camden. Même les façades colorées sur Portobello Road restent sages. Du coup, c’est moins inattendu, et peut être moins intéressant que de se perdre dans le labyrinthe du Camden Market.

Par contre, le quartier de Notting Hill vaut aussi le détour pour les magnifiques demeures qui bordent les rues.

Camden Town

Posted on 4 juin 2017

Journée fripes et marché à Camden Town et Portobello Road, ou l’affluence de touristes et tout à fait impressionnante, tout comme le nombre de stands au marché aux puces et dans les rues.

Camden Market, c’est réellement gigantesque, et ça ressemble à un bazar tout juste organisé : des centaines d’échoppes sans plan d’ensemble, certaines en intérieur, dans des halles couvertes, certaines à l’extérieur.

Objectivement, il faut bien chercher pour trouver quelque chose de vraiment intéressant, 9 boutiques sur 10 vendant surtout de la pacotille, mais vu le nombre incroyable de boutiques, entre deux vendeurs de magnets ou de peintres sur sneakers (ça à l’air d’être la grande mode en ce moment à Londres), on tombe finalement sur quelque chose d’intéressant ou de plus authentique. Par exemple cette boutique qui vend des lampes et à su créer un décor sympa, ou celle qui fabrique sur mesure des articles de maroquinerie aux couleurs modernes, ou l’antiquaire spécialisé dans les goodies Star Wars : bandes dessinées, magazines, jouets anciens, figurines, il a vraiment tout. Je n’ai pas regardé les prix, nous autres, les fans de Star Trek, nous ne nous intéressons guère à ces histoires puériles de princesses et de chevaliers dans l’espace 😉

Et si on en a marre de la foule, il suffit de quitter le marché aux puces en longeant le canal.